New York: Dix insolites à faire à Manhattan

New York: Dix insolites à faire à Manhattan

Pas moins de quatre séjours à New York auront été nécessaires pour que j’ose enfin croquer la grosse pomme sur ce blog. Et pour cause, au même titre que Paris, il serait difficile et malhonnête de résumer une ville si exceptionnelle, diverse et grandiloquente en un seul article. Plutôt que d’essayer de donner un aperçu complet de ce que New York peut offrir, je préfère diviser l’approche en plusieurs post. Celui-ci se focalise sur Manhattan, en déclinant dix activités particulièrement originales, insolites ou simplement incontournables à faire à New York, pour se mettre bien !

 

1)     Boire un cocktail sur un Rooftop

Rien de mieux qu’un apéritif perché sur le toit du monde pour débuter un séjour à New York. L’expérience combine l’avantage d’une vue splendide sur Manhattan, permettant de saisir l’immensité et le gigantisme de la ville, avec la sensation de hauteur donnant l’impression de se trouver au centre du monde. La classe et le hype de ces endroits peuvent paraître grisants : des bars splendides, des barmen et hôtesses aux petits soins et une clientèle aussi diverse que branchée vous procure cette sensation de côtoyer un univers où tout devient possible. Sans oublier les DJ toujours efficaces et la carte offrant de savoureux cocktails et craft beers pour vous mettre bien.

jimmy-the-rooftop-sunset

Les options sont innombrables, mais pour une expérience ultime, je vous conseille le Jimmy, meilleur rooftop de New York. Excellents cocktails, personnel et clients raffinés sans tomber dans la prétention, piscine offrant une vue particulièrement dégagée sur les tours de Wall Street au sud et du Midtown au nord, vue plongeante sur les toits de Soho et excellent DJ. Essayez d’arriver un peu avant le coucher de soleil ou, à défaut, le soir après le dîner si vous voulez une ambiance plus festive et une foule plus compacte. Une tenue correcte aidera à passer le videur. L’accès est gratuit et peu discriminant. Si le prix des cocktails vous rebute (18 dollars + pourboire), leurs craft beers constituent une excellente alternative (notamment la Bengali IPA, 6.5% vol pour 9 dollars).

rooftop-bar-jimmy

D’autres options : le 230 fifth pour son côté plus relax à l’heure de l’apéro (passé minuit, l’entrée se complique), le Gallow Green souvent cité parmi les meilleurs rooftop de New York et le classique Press Lounge au Kimpton Hotel et sa vue sur Midtown et l’Empire State Building. En journée le « Top of the Standard » Hotel dans le Meatpacking claque, en soirée bonne chance pour y accéder… Question boîtes de nuits, le Bain met tout le monde d’accord (plus de détails en fin d’article).

le-bain-roof-top

Il ne s’agit que de quelques exemples. Les tendances évoluent et vous pourriez facilement passer votre séjour entier à visiter chaque rooftop bar sans pour autant vous ennuyer. Mais si vous souhaitez descendre de votre nuage, voici neuf autres activités incontournables…

2)     Lunch en terrasse dans le West Village

Repérez la première terrasse disponible et foncez. Et profitez de votre visite pour explorer ce magnifique quartier, préservé des touristes et haut en couleur. Vous tomberez peut-être nez à nez avec la façade de l’appartement de Friends, ou la rue de Sex and the City…

img_5659

Au-delà de son côté photogénique, le West Village brille par le charme de ses boutiques, cafés, restaurants et bars accueillants. Observez les gens, posez-vous et dégustez un bon café. On n’est pas bien là ?

Quelques excellentes adresses : Butcher Daughter , restaurant végétarien particulièrement couru et savoureux et son voisin méditerranéen le Mémé Mediterranean. Le Spotted Pig propose également un burger à moins de vingt dollars, pas mal pour un étoilé Michelin. Enfin, Extra Virgin semble toujours très convivial et animé.

3)     Soirée dans un Comedy Club

Vous connaissiez Louis CK, Collin Quin, Darrell Hammond… ? Ils ont tous fait leurs armes au Comedy Cellar, haut lieu du stand up New Yorkais. Le concept est simple : pour vingt dollars + deux conso minimum (soit environ 35 dollars en tout) vous pourrez siroter vos verres dans une ambiance chaleureuse et tamisée tout en assistant à cinq one man shows de quinze à vingt minutes chacun. Le « stand up comedy » dans sa plus pure expression. Les comiques s’enchaînent sur le podium situé à quelques mètres de votre table, mélangeant improvisations et sketches parfaitement huilés. Il y en aura pour tous les goûts et les couleurs. Une excellente façon de passer deux bonnes heures à se muscler les abdominaux… Réservation fortement recommandée.

comedy-cellar-new-york

4)     Sleep no more

Autre performance artistique hors du commun, le spectacle « Sleep no more » constitue une expérience exceptionnelle. Pas besoin de parler anglais pour savourer cette fantastique aventure immersive. A tel point marquante que nous y avons consacré un article entier.

Le théatre qui met bien: Sleep No More

5)     Une terrasse à SoHo

Choisissez un lieu passant dans une rue adjacente à Broadway, posez-vous et admirez le défilé de mode. Les New Yorkais ne plaisantent pas question vestimentaire, surtout quand ils partent faire du shopping. Attendez-vous à croiser tous les styles et genres possibles et imaginables. De quoi trouver l’inspiration avant d’aller profiter de l’absence de taxe sur tout achat de moins de 100 dollars dans les boutiques de marque qui s’agglutinent sur cette partie de Broadway.

6)     La tournée des galeries d’art de Chelsea, le Jeudi soir

Chaque jeudi soir, de 18h à 20h, les galeries d’art de Chelsea ouvrent leurs portes au public. Arpentez-les une par une pour admirer la diversité de l’art New Yorkais tout en dégustant quelques amuse-bouches arrosés de vin ou champagne généreusement offerts par les exposants. Ces portes ouvertes attirent un grand nombre d’amateurs d’art et de curieux venus se mettre bien ou se montrer. Au-delà des œuvres exposées, le style vestimentaire des visiteurs et des artistes rendra cette expérience inoubliable. Une occasion idéale pour discuter avec des New Yorkais(e)s une coupe à la main en flânant de galerie en galerie. Rendez-vous sur la 26th et 10th avenue, dirigez-vous vers la 11th avenue et laissez-vous porter.

tableau art chelsea

7) Employees only – la surprise insolite

Employee only est avant tout un excellent cocktail bar de quartier. Le vendredi et samedi soir, une file d’attente se forme rapidement une fois la capacité maximale dépassée. Le dimanche, les choses se tassent un peu et l’établissement devient plus aisément fréquentable. Ce qui tombe bien, car il s’y déroule aux alentours de minuit un évènement connu uniquement des barmans de la ville. Nombre d’habitués du bar n’y ont jamais assisté, et pour cause, le spectacle dure cinq minutes et ne se produit qu’une fois par semaine, le dimanche vers minuit. Difficile de faire plus insolite…

employees-only-bar-new-york

8) Un bagel et du piano à Washington square

Le bagel fait partie de ces mets hautement symboliques de la ville de New York. Chaque New Yorkais a son propre « bagel shop » favori et il serait bien prétentieux de nommer le meilleur d’entre eux. Personnellement, j’ai apprécié le Bagels on the Square, situé à quelques minutes de marche du fabuleux parc de Washington Square. Si la quantité d’options concernant le type de pain et l’arôme du traditionnel « cream cheese » vous intimide, contentez-vous d’un choix simple et classique avant d’emporter votre sandwich pour le déguster sur un banc du parc.

dsc_0467

Washington Square est le parfait exemple du parc pour se mettre bien. On peut y observer de nombreuses curiosités, des joueurs d’échec affrontant des inconnus côté West Village au joueur de piano occasionnel donnant un récital à l’est, en passant par l’impressionnante fontaine centrale, l’Arc de Triomphe au nord et plus simplement les locaux venus comme vous déguster leur déjeuner en regardant passer les joggeurs. Les étudiants y viennent souvent lire ou se détendre, quand ils ne s’agglutinent pas autour d’une des solides performances d’art de rue qui s’y déroule.

9) Please Don’t Tell – cocktails et hot dogs dans un lieu tenu secret

Please Don’t Tell (PDT pour les intimes) fait partie de ces quelques bars pouvant se vanter d’avoir participé à l’explosion de la culture du craft cocktail. Ici, les barmans prennent les choses avec le plus grand sérieux. On y boit assis des verres de grande qualité, préparés avec soin par quelques-uns des meilleurs barmans de la ville.

Le bar est astucieusement dissimulé à l’intérieur d’un excellent restaurant de Hot Dog, le Criff Dog. Une fois passée la porte, entrez dans la cabine téléphonique située sur la gauche de la salle et décrochez le combiné. Une voix vous répondra avant d’ouvrir une porte secrète vous plaçant nez à nez avec une hôtesse. Vous pourrez entre apercevoir derrière elle le comptoir et les tables du Please Don’t Tell.

crif-dogs-ny

Honnêtement, il y a peu de chance que vous parveniez à obtenir une table, la liste d’attente atteignant rapidement les trois heures (oui trois) le vendredi et samedi soir. En semaine, surtout de bonne heure, vos chances augmenteront drastiquement. Vous devrez probablement tout de même patienter un peu le temps qu’une table se libère, et c’est là que les formidables hot dogs du Criff entrent en jeu. Vous pourrez les déguster tout en jouant à un des vieux jeux d’arcade faisant également office de table, ou bien aller explorer les nombreuses options dinatoires et bars d’East Village en attendant que l’hôtesse vous envoie un texto pour vous informer que votre table est prête.

Même si vous n’avez pas le temps d’attendre ni l’intention de débourser 18 dollars pour un cocktail, passez au PDT pour le plaisir de surprendre vos amis lorsque vous leur demanderez de décrocher le téléphone, avant de vous payer un bon hot dog.

Autre établissement de renom situé à deux pas : le Death and Co. Leur légendaire cocktail au mezcal, le «Oaxaca Old fashioned », est particulièrement renversant (et toujours disponible, même s’il ne figure plus au menu de la saison). Là aussi, il faudra donner son numéro de téléphone à l’hôtesse et attendre le SMS patiemment dans un bar ou restaurant du quartier.

Death and Co - East village
Death and Co – East village

10) Le Bain, boîte de nuit en rooftop à couper le souffle

Question boîte de nuit New Yorkaise, je dois reconnaître manquer d’expérience. Il existe cependant une valeur sûre dont les avantages raviront les visiteurs de passage.

Un, il n’est pas nécessaire d’être particulièrement bien habillé ou accompagné pour pouvoir y entrer. Deux, il est tout à fait possible de se présenter après minuit (ne pas se laisser décourager par la queue, ça filtre vite). Trois, l’entrée est gratuite. Avec de pareils avantages, on s’attend à un établissement bas de gamme blindé d’étudiants en rut. Et bien pas du tout.

le-bain-roof-top-et-jacuzzi

Une fois passé le videur, vous serez dirigé vers un ascenseur qui vous propulsera au 40ème étage de l’hôtel. Là, vous serez probablement subjugué par la vue sur le Meat Packing district, le New Jersey et les gratte ciels de Manhattan. Bien sûr, la salle et ses immenses baies vitrées ne permettent pas de respirer l’air frais, mais en hiver ou par forte pluie on appréciera ce confort.

Si la météo le permet, l’escalier à droite de l’ascenseur donne accès à une vaste terrasse, sa vue à couper le souffle et un son de grande qualité. Voilà de quoi se mettre bien ! On mentionnera le stand de crêpes en cas de fringale et la possibilité de se baigner dans le jacuzzi (serviettes fournies !) situé en marge du dance floor de la première salle.

Alors où est le piège ? Nulle part. Assurez-vous simplement de connaître le nom du DJ jouant le soir même afin de pouvoir entrer sans problème (info disponible sur leur page facebook).

Une grosse valeur sûre du Meat Packing, idéal pour clôturer une soirée mémorable au cœur de New York City.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *