Les perles de la Nouvelle Orléans (2/3)

Les perles de la Nouvelle Orléans (2/3)

La mystique Nouvelle-Orléans se distingue par son ambiance particulière. La chaleur humide de ses nuits interminables, le parfum de sa cuisine, le son de sa musique Jazz et contemporaine, ses bars poussiéreux où se retrouvent buveurs mélancoliques, étudiants, hipsters et artistes venus essuyer les platines ou souffler dans de gros cuivres, formant un cocktail au charme particulier. Pour s’y plonger, encore faut-il connaître les bonnes adresses et, vous l’aurez compris, éviter autant que possible la fureur de Bourbon Street.

En journée:

Pourquoi ne pas commencer par la visite du quartier de Up Town, particulièrement prisé des étudiants et jeunes professionnels. Ce district très agréable en journée possède moult cafés, restaurants, boutiques et épiceries biologiques. Vous surprendrez probablement de jeunes américain(e)s faire leur footing en remontant la rue principale. Une excellente solution pour manger consiste à s’arrêter au Whole Food Market pour se mettre bien avec une salade et un café en terrasse. La population qui s’y rend contraste férocement avec les touristes obèses américains de Bourbon Street. Si vous possédez votre propre voiture, n’hésitez pas à conduire du côté de Marigny, d’explorer les alentours du City Park et de passer par Lakeview tout au Nord de la ville.

Le City Park
Le City Park

Les traces des derniers ouragans sont toujours là, rappelant la nature éphémère de la vie dans la capitale de la Louisiane. Le CDB, lui, pourra aisément se visiter à pied en journée.

DSC_0217

En cas de soleil ou de fortes chaleurs, allez chercher refuge et flâner le long du Mississipi depuis le « Riverwalk ».

Une bonne option par forte chaleur
Le Riverwalk: une bonne option par forte chaleur

En fin de parcours vous pourrez vous rapprocher du centre historique et aller admirer la Cathédrale St Louis et ses jardins:

Cathédrale St Louis, NO

Le French Market situé non loin vaut le détour, ne serait-ce que le temps d’une photo. Juste à côté, le Café du Monde semble être une halte incontournable. Leurs beignets sont célèbres dans toute la Louisiane, bien qu’ils laisseront un palet français assez indifférent.

 

DSC_0255

café du monde Nouvelle Orléans

Explorez les alentours avant de vous diriger vers Frenchmen Street et le French Quarter pour profiter à la lumière du jour de la richesse de son architecture coloniale. En cas de petit creu, le Po’Boy, en-cas local, devrait vous rassasier sans problème.

DSC_0276

 

quartier francais

Si vous avez la chance d’être en ville un mercredi soir (hors saison des ouragans), faites un tour au Central Business District. Entre 18h et 21h sur  Lafayette Square se déroule une opération de bien mettance qui ne figure dans aucun guide de voyage (comme quoi ce blog n’est pas inutile..). Des concerts gratuits sont effectivement donnés en plein air sur une vaste place où de nombreux stands proposent des boissons et de la nourriture variés. Les jeunes cadres s’y précipitent en sortant du bureau.

Pour dîner (ou déjeuner) nous vous recommandons l’excellent restaurant « Cochon« . Probablement le meilleur rapport qualité/prix de la ville. Leur carte vous donnera envie de revenir deux fois pour tester les spécialités Cajun, leur alligator en sauce et leurs fameuses recettes de cochon. Autres options fortement appréciée des locaux: le Jaques-Imo’s et le Gautreau’s.

Butcher Cochon

Une fois la panse bien remplie, il est temps de sortir épancher sa soif. Et c’est dans ce domaine que la Nouvelle Orléans brille de toute sa splendeur. Ici, boire n’est pas une simple formalité, c’est un art de vivre.

Pour déguster des cocktails particulièrement raffinés dans une ambiance calme et tamisée, allez au Tonic Bar. Un petit établissement en bordure du French Quarter où les spiritueux et conversations de qualité ne manquent pas.
Si vous êtes à la recherche de quelque chose de plus animé, le Mimi’s in the Marigny semble être le repère de la jeunesse branchée et quelque peu alternative. Des DJ locaux mixent parfois des rythmes jazz avec de l’électro bien de chez nous. Vérifiez le programme sur leur site internet pour ne pas manquer une prestation musicale de qualité. Clairement un bar qui vous fera regretter de ne pas rester plus longtemps en ville.

Autre option, le Bulldog dans le Up Town, repère des étudiants par excellence, brille par un vaste choix de bières et une décoration assez classe, de type brasserie américaine. Un choix important de night club vous sera également accessible, bien que nous n’ayons pas d’adresses particulières dans ce domaine (hélas).

Quelques recommandations pour finir : évitez de marcher de nuit hors du French Quarter et de Frenchmen Street. Déplacez vous en taxi ou avec votre propre véhicule. Et n’oubliez pas que la plupart des établissement ferment à deux heures du matin.

Pour trouver de l’inspiration niveau sortie, ces deux articles (en Anglais) devraient vous être utiles.

Top 25 best bar in New Orleans

Top 25 Douchest bar in New Orleans

Si vous arrivez malgré tout à vous lever tôt, il sera alors temps d’aller explorez les alentours de la ville, objet de notre troisième article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *